Processus de construction d’une dalle en béton industriel

Une étape fondamentale pour tout projet de construction d’ouvrage de génie civil, qu’il soit de nature domestique ou industrielle, est la construction d’une dalle en béton.

Ce processus a été considérablement modernisé au cours des dernières décennies, ce qui a permis d’augmenter les niveaux de qualité, de sécurité et d’efficacité des dalles en béton. Tout cela se traduit par des revêtements de sol de grande résistance et avec des finitions de haute qualité qui garantissent la fiabilité et la sécurité.

Pour y parvenir, il est nécessaire que la construction et le traitement des dalles en béton soient soumis à des contrôles de qualité rigoureux, qui sont effectués avec des équipements de plus en plus sophistiqués.

Nous détaillons ci-dessous les étapes de la construction d’une dalle en béton industriel, ainsi que certaines des spécifications techniques qui doivent être respectées pour garantir un bon résultat final.

1º Préparation du terrain

Cette étape consiste à nettoyer le sol de fondation du revêtement de sol, à retirer la végétation et tout objet, susceptibles de gêner et interrompre la bonne marche de la construction.

Préparer le sol du site industriel

Dans l’environnement industriel, il est courant de recourir à des démolitions pour éliminer les restes de structures de vieux bâtiments. Tous les décombres et les déchets doivent être transportés vers le lieu de déchargement et d’élimination correspondant.

Le but de toutes ces activités est d’assurer la régularité du terrain et d’obtenir des propriétés optimales pour la construction. À cette fin, des processus d’amélioration de la densification du sol de fondation sont appliqués, en ayant recours au compactage.

2º Mise en place du treillis

Les ferraillages ou treillis sont composés de barres d’acier disposées en lignes et en colonnes. Les barres sont assemblées par soudage électrique ou attachées avec des barres fines ou des fils.

Pose d'un filet à mailles sur le trottoir

Le treillis électrosoudé est le type de treillis le plus utilisé, car il est préfabriqué, ce qui simplifie considérablement la mise en place du maillage métallique. L’ancrage du treillis doit être réalisé au moyen de supports métalliques, en appui sur la sous-fondation de la chaussée.

De même, il est parfois possible d’omettre le treillis, car les fissures dans le béton sont contrôlées par les joints. Cependant, ce n’est pas le plus recommandable, car la largeur des fissures peut augmenter, et détériorer gravement le revêtement.

3º Pose et finition du béton

Avant de couler le béton, le processus de coffrage doit être effectué.

Coffrage de béton au sol

Il s’agit de moules qui délimitent les dimensions de la section de la dalle. Ils peuvent être métalliques, en matière synthétique ou en bois.

Le béton armé pour les dalles industrielles contient généralement des fibres (métalliques et synthétiques) dans sa composition conventionnelle, à base d’un mélange de gravier, de sable, d’eau et de ciment.

La combinaison des fibres et du treillis améliore considérablement la résistance à la traction du béton. Cet aspect permet de contrôler efficacement les fissures lors de la prise du béton, qui sont causées par le retrait plastique et la contraction (ou expansion) thermique.

Coulage du béton frais

Le béton doit être manipulé le moins possible entre son transport et sa pose. Cela permet d’éviter la ségrégation du mélange et la prise prématurée de celui-ci. Pour cette raison, il est recommandé d’utiliser un camion-toupie équipé d’une goulotte de déchargement.

Couler du béton frais dans la chaussée

Le béton doit être coulé de manière homogène. En outre, le béton coulé doit être homogénéisé par vibration pour éliminer l’air emprisonné.

De même, la température est un aspect important à prendre en compte, car les températures inférieures à 5 °C annulent l’hydratation du ciment, ce qui nuit à l’agglomération des granulats dans le béton.

Et dans des conditions de chaleur, le béton est susceptible de se fissurer davantage, ce qui se produit en raison de l’évaporation accélérée de l’eau présente dans le mélange.

Nivellement et compactage

Une fois que le béton frais a été réparti sur toute la section de la dalle, sur l’épaisseur correspondante, il convient de procéder au nivellement pour obtenir une surface lisse et régulière.

Nivellement de la dalle de béton

Auparavant, on utilisait une règle vibrante en aluminium. Cependant, de nos jours, la tendance est au niveleur laser. Cette machine utilise un émetteur laser, dont le faisceau est reçu par un récepteur en cuivre placé sur le véhicule de nivellement.

Lorsque le châssis de mise à niveau rencontre des irrégularités dans le béton, le récepteur en cuivre le fait monter ou descendre pour un meilleur alignement avec le laser.

Toutefois, pour obtenir une surface plus lisse, on utilise des instruments de correction de la planéité, tels que des règles vibrantes de correction (bump cutter et check rod).

Le nivellement doit être effectué avant que le béton ne commence à couler, c’est-à-dire avant que l’eau ne commence à émerger à la surface.

Talochage

Le talochage est un type de finition pour les dalles en béton, qui produit une surface dense, dure et lisse.

Machine à truelle effectuant des travaux de truellage.

Il s’agit d’un procédé mécanique qui utilise des talocheuses à lames, qui doivent être inclinées pour réduire la surface de contact avec le béton. Plus les lames sont inclinées, plus la pression est importante, de sorte que la surface est plus lisse et plus dense.

Le talochage doit être effectué systématiquement et lorsque l’excès d’humidité a disparu, c’est-à-dire lorsque le béton est plus proche de l’état durci.

Après chaque passage de la talocheuse, il est conseillé d’augmenter l’inclinaison des lames et d’effectuer un nouveau passage en sens inverse.

4º Coupe des joints

Pour cette opération, on utilise des meuleuses à essence ou électriques avec des disques diamantés ou abrasifs.

Sceau sur le sol industriel

Il existe deux types de coupe: le découpage humide conventionnel et le découpage à sec.

Le découpage à sec est utilisé pour créer les joints de dilatation dans le béton. Ces joints sont réalisés lorsque le béton poli n’est pas encore complètement durci. Ceci afin de limiter la fissuration.

Pour ce faire, on utilise des lames de coupe en diamant qui permettent d’obtenir une profondeur maximale de 32 mm.

Le découpage conventionnel est appliqué entre 4 et 12 heures après la finition de la dalle ; 4 heures dans les environnements chauds et 12 heures dans les environnements froids. Dans ce cas, la profondeur de coupe sera égale à un tiers de l’épaisseur de la dalle.

Les deux types de découpes doivent être scellés ultérieurement. En outre, elles doivent être réalisées avant que le béton ne durcisse.

5º Cure du béton

Il s’agit de la dernière étape de la construction d’une dalle en béton industriel, et son objectif est d’améliorer l’hydratation du ciment, pour ainsi conserver de bonnes conditions d’humidité et de température dans le béton. La cure peut se faire par trois méthodes.

  • Composés de cure: ceux-ci permettent d’effectuer un scellement superficiel de la dalle de la chaussée.
  • Feuilles de polyéthylène: grâce à l’utilisation de ce type de feuilles de papier synthétique imperméable, la déshydratation du béton est réduite au minimum.
  • Recouvrements humides: l’utilisation de matériaux tels que des tissus ou des matériaux à forte rétention d’humidité permet de minimiser la perte d’humidité du béton.

6º Finition du béton

Parfois, en fonction du sol à obtenir et compte tenu de l’usage auquel le sol en béton est destiné, il convient d’effectuer un polissage puissant du béton qui permettra d’améliorer la durabilité, la résistance à l’abrasion, de réduire l’entretien, d’éliminer l’apparition de poussière, entre autres avantages.

Le traitement BECOSAN® permet de densifier le revêtement en béton pour les nouveaux sols ou les sols usagés.

Articles connexes
Bloques de hormigon

Blocs de béton | Blocs de ciment

Les blocs de béton et de ciment sont un matériau de construction largement utilisé et aux multiples avantages. Dans cet article, nous montrerons toutes les informations utiles

Fratasadora de hormigón

Béton taloché | Talocheuse à béton

Pour lisser et niveler la surface du béton et obtenir une finition talochée ou nivelée avec une tolérance exceptionnellement élevée, on utilise une talocheuse électrique, parfois appelée truelle mécanique ou hélicoptère à béton.

S'abonner à la newsletter

Nous vous informerons des dernières nouvelles et des projets de l’industrie. Pas de SPAM ni de courriels quotidiens.

Reinforced concrete slab

Dalles en béton armé

Le béton est un matériau de construction largement utilisé. Matériel nécessaire pour la construction de dalles en béton armé. Sa composition se compose de sable, de ciment, d’eau et

Lire la suite »

Derniers projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *