Qu’est-ce que le béton imprimé?

Le béton imprimé, également appelé béton estampé, est le résultat d’un processus d’estampage et de texturation qui gagne actuellement de nombreux adeptes dans le monde entier.

Cela est dû principalement aux nombreux avantages esthétiques qu’il confère à la surface en béton, accompagnés d’avantages économiques attrayants.

Le béton imprimé se distingue également par le fait qu’il maintient intact des propriétés les plus importantes du béton. C’est-à-dire sa résistance et sa durabilité. Par ailleurs, il ne requiert qu’un simple entretien pour garantir sa fonctionnalité dans les zones à forte circulation.

Qu’est-ce que le béton imprimé?

Il s’agit d’un type de béton qui fait partie des différentes options de béton à usage architectural. Sa principale fonction est purement esthétique et il tire parti de la plasticité du mélange pendant la prise du béton.

Il peut être considéré comme un processus architectural in situ, qui consiste à incorporer des textures et des couleurs à la surface des revêtements rigides.

Pour obtenir un béton estampé, le pigment approprié doit être répandu sur la surface fraîche du béton, pour ensuite placer les moules d’estampage, qui seront pressés contre le béton.

La finition de l’impression a tendance à être définie par des formes géométriques ou des imitations du bois, de la pierre, de la brique, des tuiles ou des pavés, etc.

Avantages du béton imprimé

La plupart des caractéristiques du béton estampé représentent, en pratique, un avantage considérable, car le béton n’est pas altéré après les processus de prise et de durcissement.

Cependant, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un traitement esthétique pour obtenir une surface plus attractive et donner au béton ordinaire un aspect plus sophistiqué.

Voici les principaux avantages du béton imprimé:

  • Forte résistance mécanique pour les zones à forte circulation.
  • Durabilité.
  • Imperméabilité.
  • Capacité antidérapante.
  • Résistance aux rayons ultraviolets solaires.
  • Résistance thermique aux fluctuations soudaines, en particulier pendant le gel et le dégel.
  • Ils peuvent être appliqués sur de grandes surfaces de pavage continu.
  • Temps d’exécution réduit par rapport aux autres processus de finition.
  • Maintenance quasi inexistante, du fait de sa simplicité.
  • Grande variété de formes, de couleurs et de motifs spéciaux.
  • Stabilité moléculaire face à l’attaque de substances chimiques agressives et abrasives, telles que les acides, les graisses et les huiles.

Les revêtements en béton imprimé sont souvent comparés aux revêtements en béton poli, car les deux offrent des résultats efficaces et une surface optimale pour la circulation.

Cette comparaison des revêtements de sol ne se réfère qu’à ces résultats efficaces, car le revêtement en béton imprimé et le revêtement en béton poli sont deux types de sols utilisés pour différents types de constructions.

Estampage du béton

Avant de procéder à l’estampage du béton, il est nécessaire d’établir quelques aspects préliminaires liés à la surface du sol, au colorant et à la résine de finition, ce que nous expliquons dans ces points:

Estampage du béton
  • Le sol de support doit être stable et résistant aux influences extérieures, et correctement nivelé et compacté.
  • La base du revêtement ne doit pas affecter les résistances mécaniques du béton ou sa stabilité volumétrique. De plus, il doit être chimiquement compatible avec la chaux, mais sans être susceptible de se décomposer lors de la prise du ciment.
  • Enfin, il doit assurer une certaine uniformité pour générer des colorations régulières. De même, il doit contribuer à la résistance de la surface du revêtement rigide.
  • Le colorant ne doit pas affecter les propriétés du béton. Il doit être stable et chimiquement compatible avec la substance colorante.
  • La résine doit s’infiltrer dans les pores du béton pour sceller la surface, en générant une couche durable et résistante aux changements thermiques et à l’abrasion.

Concernant le béton, il convient de garder à l’esprit les caractéristiques suivantes:

  • Sa résistance doit être supérieure à 220 kgf/cm2. Dans le pire des cas, une résistance minimale à la compression de 200 kgf/cm2 est admise.
  • La valeur maximale du rapport eau/ciment doit être de 0,55, pour éviter les effets néfastes de la rétraction.
  • La consistance du béton doit être molle.
  • Il est recommandé que l’eau de mélange soit propre et potable, sans traces de sulfates ni de glucides.

Étapes d’impression du béton

Une fois que tous les aspects préliminaires importants sont connus, il faut savoir que le processus d’impression du béton se base principalement sur 3 étapes : les 2 premières sont des processus de coloration et la dernière, l’estampage.

Coloration de base

Pour commencer l’estampage du béton, il faut ajouter le colorant de base, qui sera la couleur primaire qui donne l’aspect naturel du revêtement à imiter.

Le colorant de base est produit en ajoutant un colorant durci au béton, c’est-à-dire un pigment en poudre.

Il existe deux façons de réaliser la coloration de base. La première est une coloration intégrale, dans laquelle tout le volume de béton est teinté. Le pigment est ajouté pendant le mélange du béton.

La deuxième option consiste à appliquer le pigment sur la surface du revêtement, à l’état plastique.

Coloration définitive

Pour donner au béton la couleur souhaitée, un deuxième colorant est nécessaire. Ce deuxième colorant est un pigment chargé de générer les textures et de procurer une finition plus détaillée, et c’est également un produit antiadhésif, ce qui empêche les moules d’estampage de coller à la surface.

Comme pour l’étape précédente, il existe deux manières d’appliquer le colorant, selon son état, puisqu’il peut s’agir d’une poudre ou d’un liquide (solvant).

Le colorant en poudre est le produit le plus utilisé, il suffit de l’étaler sur la surface avant l’impression. Le pigment liquide fait partie du contenu des vaporisateurs, il est donc pulvérisé sur les moules, avant l’estampage.

Estampage

Cette dernière étape consiste à placer les moules sous pression, chacun avec un motif géométriqueparticulier, généralement pour imiter certains matériaux de revêtement, comme le bois, les carreaux de faïence, les pavés, la pierre, l’ardoise, entre autres.

Sol en béton imprimé

Les moules sont généralement fabriqués en polyuréthane, bien que du néoprène soit utilisé depuis récemment, car il s’agit d’un matériau plus polyvalent pour simuler des formes plus variées.

Pour terminer l’estampage, on utilise des résines qui assurent l’étanchéité de toute la surface du bétonet augmentent son imperméabilité.

Comment réaliser l’entretien du béton imprimé?

L’entretien est un point essentiel des avantages du béton estampé, car la surface a une résistance et une durabilité si élevées qu’il est presque inutile de réaliser un entretien suivi du béton.

Cependant, les revêtements doivent être soumis à un examen périodique, pour renouveler les traitements de surface, car la probabilité de présenter des défauts ne sera jamais complètement nulle; les joints sont les éléments structurels auxquels accorder une plus grande.

Il est recommandé d’effectuer des opérations de rénovation pour compenser l’accumulation d’usure.

Le nettoyage du revêtement ne doit jamais être négligé, car des déversements de liquides nocifs, tels que des huiles, peuvent se produire, ce qui peut endommager l’apparence du béton. En outre, l’élimination des poussières et résidus est nécessaire.

BECOSAN

Articles connexes
Bloques de hormigon

Blocs de béton | Blocs de ciment

Les blocs de béton et de ciment sont un matériau de construction largement utilisé et aux multiples avantages. Dans cet article, nous montrerons toutes les informations utiles

Fratasadora de hormigón

Béton taloché | Talocheuse à béton

Pour lisser et niveler la surface du béton et obtenir une finition talochée ou nivelée avec une tolérance exceptionnellement élevée, on utilise une talocheuse électrique, parfois appelée truelle mécanique ou hélicoptère à béton.

S'abonner à la newsletter

Nous vous informerons des dernières nouvelles et des projets de l’industrie. Pas de SPAM ni de courriels quotidiens.

Reinforced concrete slab

Dalles en béton armé

Le béton est un matériau de construction largement utilisé. Matériel nécessaire pour la construction de dalles en béton armé. Sa composition se compose de sable, de ciment, d’eau et

Lire la suite »

Derniers projets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *